> lettres
Ecriture
Accueil
Webradio, une radio faite par les...
Approches du handicap
Lecture
Ecriture
Oral
Langues anciennes
Nouveau collège
Doublants EAF Tle
HIDA
LettresEcriture > Créer un JT

Ecrire

Suivez le fil RSS Edubase

 

Lire, écrire et publier des romans dystopiques

Expérience menée en classe de 3ème dans le cadre d'un EPI français-SVT, en lien avec le questionnement « Progrès et rêves scientifiques ». Ce projet a conduit à l'écriture d'un livre publié et [...]

12.05.2017 14:08

Autour de La Fontaine

Cette séquence, qui peut s'étendre sur un durée de dix-huit heures, a pour but de rendre l'élève capable d'écrire un récit en variant la manière de nommer les personnages ; outre les reprises [...]

09.03.2017 15:50

Bouquet de fables : écriture d'un recueil de fables dans le cadre de l'AP en classe de 2e

Ce projet vise à faire écrire et enregistrer aux 2ndes des fables, sur le modèle de La Fontaine ou de Florian, illustrant la devise de la République française. Les objectifs sont divers : réfléchir [...]

24.02.2017 14:53

Fabuleux animaux : création de fables rédigées puis mises en voix

Dans le cadre d'une séquence dont la problématique est : "Comment des récits mettant en scène des animaux permettent-ils de transmettre des valeurs, au XVII° siècle comme aujourd'hui ?" les élèves de [...]

24.02.2017 14:49

Jouer avec les codes : écrire une lettre de non-motivation

Les étudiants vont analyser des textes puis en produire eux-mêmes, seuls ou par groupes, pour s'amuser avec les mots : l'objectif est que ces étudiants, qui bloquent parfois a priori sur la notion de [...]

16.11.2016 18:32

Amener les élèves à écrire une nouvelle sur Facebook

Dans ce projet, il s'agissait d'amener les élèves à écrire une nouvelle du brouillon à la publication et échange avec le lecteur. Facebook est aujourd'hui un nouveau lieu de littérature avec [...]

07.11.2016 21:52

Le Japon dans l'imaginaire contemporain français : l'utilisation du padlet au service d'un travail en partenariat

Utiliser un support numérique pour écrire et réfléchir mais aussi travailler l'expression orale et écrite.

15.10.2016 09:49

Opération "sur ses mots" : jouer avec les mots et les notes pour écrire une chanson

Dans le cadre de l'opération "sur ses mots", deux classes de 3e du collège Yolande d'Anjou de Saumur, ont suivi un parcours créatif stimulant. Une rencontre initiale avec Thomas Dutronc a lancé le [...]

06.10.2016 11:42

Ecrire et mettre en voix l'actualisation d'une nouvelle du XIXème, « la dot »

Les récits du XIXème siècle sont éloignés des repères des élèves, ils ne perçoivent pas la critique sociale et psychologique chez Maupassant et restent centrés sur l'aspect narratif.

01.09.2016 10:40

Co-écrire avec un pad

La possibilité d'écrire à plusieurs de manière spontanée, aussi facilement qu'avec le papier crayon, est une possibilité tout à fait envisageable à l'ère du web 2.0. Et cela d'autant plus que l'on [...]

22.08.2016 19:44

Créer un journal télévisé

  • I- Le contexte pédagogique

 

L’idée de monter un tel projet est née, bien évidemment, d’une bonne coopération entre enseignants mais aussi d’une volonté de répondre aux exigences du projet d’établissement : développer l’ouverture culturelle et tenter de susciter l’ambition scolaire et professionnelle.

Le projet, mené sur une année scolaire, avec une classe de 5ème ou de 4ème, s’intitule : « Créer un journal télévisé parodique ». Il réunit deux enseignants, un de Français et un de Technologie et demande également l’aide du professeur documentaliste.

 

Cadre de l’action :

Ce projet s’inscrit donc dans le projet d’établissement. Il entre dans l’emploi du temps des élèves, à raison de deux heures par semaine. L’établissement a choisi d’accorder des heures à des projets, pour évaluer les compétences des élèves autrement, susciter l’intérêt de ces derniers et promouvoir l’utilisation du numérique.

L’objectif principal est donc de sortir des cadres disciplinaires traditionnels pour travailler différemment avec les élèves.


Objectifs

Le but de ce travail est de permettre aux élèves de découvrir le monde du journalisme : de la construction d’un reportage puis d’un journal télévisé entier aux divers métiers qu’implique la diffusion de celui-ci et de susciter le besoin de faire des productions écrites et orales structurées et pertinentes par le biais d'une mise en situation motivante.

 

 

  • II- La mise en œuvre

Début de projet :

Tout d’abord, notre projet s’est fixé autour de la définition que les élèves ont donné du « Journal Télévisé Parodique ». Une fois ce cadre fixé, nous les avons lancés dans l’étude de la composition et de l’organisation d’un JT et plus précisément la structure d’un reportage.

C’est ainsi qu’ils ont appris à établir un conducteur de JT et à observer comment se décomposait un JT dans son ensemble.

L’objectif de ce premier travail consistait à leur découvrir qu’un JT est entièrement structuré et que rien n’est laissé au hasard, tant dans le minutage que dans le choix des rubriques et donc des sujets.

 

 

Milieu de projet :

Ensuite, les élèves ont appris à faire le « dérushage » d’un reportage [= décortiquer un reportage selon des critères — le minutage, les plans, les sons, les images]. Ils ont ainsi acquis un vocabulaire technique qui leur servirait ensuite pour construire leur reportage.

Maîtres de la structure d’un JT et de la composition d’un reportage, les élèves sont peu à peu entrés dans le vif du sujet avec deux activités qui ont pour visée d’évaluer la compétence 1 (Maîtrise de la langue française : Lire, écrire, dire). C’est ainsi qu’ils ont effectué des travaux d’écriture à partir de sujets de reportage muets pour s’initier au commentaire journalistique et des travaux de lecture à partir de sujets muets également mais dont les commentaires défilaient, sur le même principe que le Karaoké. Ce dernier exercice permet d’utiliser le logiciel Audacity et de les familiariser au ton journalistique, à la fois grave et sérieux.

Pour cette deuxième phase du projet, un large travail a été consacré à l’étude de l’image du générique des JT : à la fois observation et description puis connotation des éléments qui le constituent.


Pour susciter la curiosité des élèves, nous profitons de ce travail autour de la télévision pour qu’ils découvrent les métiers qui découlent de cette grande organisation. Nous évaluons ainsi la compétence 6 (Les compétences sociales et civiques : avoir un comportement responsable). Ainsi, grâce au site Internet de France 5, nous leur proposons une visite virtuelle des studios de la chaîne. Ils y trouvent ainsi une définition de tous les matériels et intervenants nécessaires à la bonne gestion et construction d’un JT.


Fin de projet :

Enfin, dans la dernière phase, répartis par groupes, les élèves ont choisi de traiter un sujet de reportage, selon une rubrique. Ils se sont ainsi lancés dans de vastes recherches, autour de l’actualité. La compétence 4 (Maîtrise des Tice) du Socle commun est à ce stade largement sollicitée ainsi que la compétence 6, qui vise l’esprit critique des élèves.

Une fois la phase de recherche achevée, ils ont eux-mêmes défini le « dérushage » de leur reportage.


Nous entrons ainsi dans l’ultime étape de création : le tournage et le montage des reportages. Les scènes de tournage complètent l’évaluation de la compétence 1 pour le domaine du « Dire » (le travail de jeu de rôle a permis aux élèves de s’adapter à diverses mises en situation) et développent surtout la compétence 7 (L’autonomie et l’initiative) :

*développer son autonomie en organisant son travail ;

*apprendre à travailler en groupe (les élèves se partageaient les tâches) ;

*prendre des initiatives = s’investir dans un ou plusieurs rôles ; s’occuper de la caméra; prendre le son sur l’enregistreur numérique ;

*montrer sa créativité et sa motivation pour mener à bien ce projet.


Le montage des reportages a été effectué sur le logiciel Windows « Movie Maker » : ils ont ainsi réussi à lier images mobiles et commentaires voix-off.

 

Ressources pédagogiques :


* JT France 2 + JT TF1 + JT régional France 3 enregistrés


* DVD « Apprendre la télé »


*Visite virtuelle des studios de France 3 sur Internet

Travail individuel en salle informatique pour découvrir des studios d’enregistrement et les métiers qui découlent de cet univers


Logiciels utilisés :


*Utilisation du traitement de texte pour créer et rédiger les commentaires, les interviews

*Entraînement sur Audacity pour l’enregistrement des commentaires en voix-off

*Manipulation de Windows movie maker pour le montage des reportages


Matériels utilisés :

*Une caméra numérique achetée par le Collège + pied de caméra

*Un enregistreur numérique pour améliorer la prise de son

 

 

 

 

 

 

 

  • III- Pourquoi utiliser le numérique ?

 

Dans ce projet, le numérique est indispensable. En effet, la création d’un JT requiert indubitablement des outils qui permettent aux élèves de devenir autonomes : que ce soit face à des logiciels comme Audacity ou Windows Movie Maker, mais aussi face à des outils comme la caméra ou l’enregistreur numérique.


Le numérique permet d’évaluer :

- Production écrite : utiliser un logiciel traitement de texte – avoir accès à un texte potentiellement modifiable à volonté et mise en évidence des outils utilisés grâce à la fonction commentaires, par exemple / savoir trier les informations trouvées et proposer une reformulation adaptée

- Production sonore : être filmé et mettre en scène son rôle ; utiliser une caméra

- Faire le montage de l’émission avec Movie Maker

-Parcours Avenir : se familiariser avec les métiers du secteur de la télévision
Pendant la visite virtuelle des studios de France 5, les élèves ont découvert une partie du monde médiatique et notamment une description claire et précise des différents rôles à tenir.

Domaines du socle commun :

•    D1 Les langages pour penser et communiquer : écrire et dire

•    D2 Les méthodes et outils pour apprendre : éduquer aux médias et à l’information, travailler de façon collaborative et mobiliser des outils numériques pour communiquer

•    D3 La formation de la personne et du citoyen : développer le jugement, s’engager et faire preuve de responsabilité, respecter les règles de la vie collective

•    D5 Les représentations du monde et l’activité humaine : raisonner, imaginer, élaborer, produire


Cette approche a ainsi permis à certains élèves de renouer avec le cadre scolaire. Il n’est pas rare, en effet, d’avoir découvert les talents et les qualités d’élèves en difficulté.


Le projet a ainsi permis de valider de nombreuses compétences du socle commun, notamment la compétence 7 car nous avons mis en valeur l’autonomie et la créativité des élèves, par le biais des nouvelles technologies. Les élèves ont apprécié d’être mis en confiance face à des activités numériques et d’être postés dans une démarche créative.

 

  • IV- Limites de la démarche

     Tout d’abord, la principale difficulté dans la création de ce projet est la capacité des élèves à faire rire et donc à imaginer des scènes comiques. La parodie est un art difficile !

De plus, il faut reconnaître que ce projet nécessite beaucoup de matériels à disposition. Il s’avère même qu’une simple caméra numérique, bien qu’accompagnée d’un enregistreur, ne permette pas d’obtenir un travail de très bonne qualité, au niveau sonore.

Ensuite, il est impératif d’avoir des ordinateurs récents pour réaliser le montage des reportages car le travail sur vidéo est lourd.

Enfin, il est bien évidemment essentiel que l’établissement soit doté d’heures en nombre suffisant pour mettre en place un tel projet dans les emplois du temps.

 

 

 


Marie POURRIOT
Collège Victor Hugo, Puiseaux

Vers le haut

MEN
accédez à  votre espace