> lettres
HIDA
Accueil
Webradio, une radio faite par les...
Approches du handicap
Lecture
Ecriture
Oral
Langues anciennes
Nouveau collège
Doublants EAF Tle
HIDA
LettresHIDA > Regards sur la Révolution

HIDA

Le portail de l'Histoire des arts

 

Jirô Taniguchi, l'homme qui rêve

Le 11 février 2017, Jirô Taniguchi est mort en laissant une œuvre poétique immense. Auteur de...

14.02.2017 17:09

Les usages numériques en histoire des arts

Le réseau Canopé propose sur la plateforme de vidéos youtube 8 tutoriels pédagogiques pour former...

14.02.2017 16:46

Cinq MOOC d'histoire de l'art sur le mouvement en sculpture et peinture

Sous le titre « L'instant figé », le musée du Louvre propose 5 séquences en lignes pour comprendre...

01.02.2017 21:56

Michel-Ange : analyse du Bacchus

L'émission de France culture, Les Regardeurs, propose une analyse de l'œuvre de Michel-Ange, le...

30.01.2017 16:23

Commémoration Élie Faure 2017

Dans le cadre de la commémoration des 80 ans de la mort d'Élie Faure, les éditions Bartillat...

30.01.2017 15:30

Parution de la 1ère Lettre Édu_Num Histoire des arts

Sous la conduite de M. Henri de Rohan-Csermak, I.G.E.N. d'Histoire des Arts, l'équipe nationale...

25.01.2017 23:24

Le sacré dans la ville (5e symposium d'histoire de l'art de la mairie du XIe, Paris)

Dans le cadre de son 5e symposium d'histoire de l'art, la mairie du XIe arrondissement de Paris...

25.12.2016 18:27

« Tina Modotti », nouvelle question limitative au Bac histoire des arts session 2018

Dans le cadre de l'enseignement de spécialité d'histoire des arts en Terminale Littéraire, la...

12.12.2016 11:08

Le corps dans tous ses états

À Lyon, le musée des confluences propose du 15 septembre 2016 au 5 mars 2017 une exposition...

28.11.2016 15:46

Images d'art

Découvrez les oeuvres des musées français grâce au moteur de recherche, Images d'art, créé par la...

07.12.2015 10:42

Regards sur la Révolution : une approche de l'Histoire des Arts en classe de 4ème

        L'Histoire des Arts représente une avancée pédagogique et didactique importante au collège car elle propose aux élèves une démarche transdisciplinaire qui les interroge à la fois sur des savoirs disciplinaires mais également sur des savoir-faire liés aux Tice, aux disciplines respectives et à la recherche documentaire. Ces multiples regards croisés soulèvent ainsi de nombreux problèmes didactiques et demandent une réflexion approfondie afin de les articuler de manière harmonieuse mais surtout efficace.
Ce scénario pédagogique se propose de donner quelques éléments de réponse en envisageant de manière chronologique les différentes étapes du projet.

  • I- Le contexte pédagogique


        Cette approche de l'Histoire des Arts a pris la forme d'un club proposé à des élèves de 4ème afin d'approfondir leurs connaissances sur le XVIIIème siècle et plus particulièrement la période révolutionnaire favorisant une approche pluridisciplinaire de cette époque : Lettres, Histoire, Documentation.
L'objectif était de développer chez eux une réelle démarche de recherche documentaire puis d'organisation des connaissances en vue d'une exposition virtuelle sur le site de l'établissement.
L'évaluation se ferait en liaison avec le Socle commun par compétences.



  • II- La mise en œuvre

        La première étape a consisté à définir un corpus de ressources fiables, pertinentes et à revoir les compétences inhérentes à la recherche documentaire. Laissant les élèves en autonomie, nous nous sommes très vite aperçus des défauts de leur méthode.
Leur unique ressource était le site Wikipedia et leur principal intérêt se porta sur la collecte d'images mais sans aucune réflexion sur leur rapport avec le sujet proposé ni sur la manière de citer les sources. Cela fut l'occasion de revoir avec la documentaliste le principe des mots-clés assurant une recherche efficace, la méthode d'interrogation d'un moteur de recherches mais aussi du logiciel de documentation BCDI. Puis une réflexion fut menée sur la manière de citer les références des informations collectées ainsi qu'une prise de conscience du respect du droit d'auteur.

La phase liée à l'exploitation des ressources textuelles fut également le lieu d'une remédiation voire d'une lutte contre une pratique trop répandue : le copier-coller.
En effet, beaucoup d'élèves pensaient qu'exploiter un texte consistait uniquement à utiliser cette fonction sans aucune formulation personnelle. Nous leur avons fait comprendre que toute appropriation de savoirs et de connaissances passait obligatoirement par ce travail certes plus difficile mais plus enrichissant.
Dès lors, un deuxième écueil est apparu, la paraphrase. Ce dernier fut plus difficile à rectifier car les élèves ont eu du mal à comprendre la nature même de ce travers et la différence avec un réel commentaire. Néanmoins, grâce à la fonction <Commentaire> du traitement de texte, nous avons pu annoter les textes en marge et développer progressivement un réel travail collaboratif de réécritures successives aussi bien de la part des élèves que des enseignants. Le travail sous forme de notes a présenté également l'avantage de forcer les élèves à adopter une formulation concise et précise et à ce titre, a représenté un réel travail de formalisation du propos.
Mais cela supposait également un travail conséquent et un questionnement sur le prélèvement de l'information aussi bien au sein des textes que dans les œuvres picturales… Que choisir ? Quelle information traiter ?... autant de questions qui ont permis de développer des compétences essentielles d'autant que l'Histoire des Arts demande de mettre en parallèle des documents de natures différentes, de portées diverses et surtout utilisant des langages propres. L'intervention des enseignants a donc été avant tout ciblée sur les points communs des différents supports.

La phase suivante a porté sur la réalisation d'une présentation assistée par ordinateur (PAO) pour chaque groupe d'élèves en vue d'une exposition au CDI avec un pendant virtuel sur le site de l'établissement.
Ce fut l'occasion de réfléchir à la manière de communiquer avec autrui en fonction du sujet à traiter mais surtout du support choisi. Pour les élèves, les problèmes de lisibilité, de choix d'informations, de redondance entre l'image et l'écrit…n'allaient pas de soi et nous avons dû leur désiler les yeux sur ces problèmes.

Par ailleurs, la PAO présente un grave défaut avec de jeunes élèves, celui de la surabondance. Ils veulent à tout prix donner la priorité aux médias qui sont pour eux les plus parlants : l'image et le son. Afin d'équilibrer les présentations et obtenir un juste milieu, nous leur avons imposé un tableau où chaque ligne devait présenter une image, la citation d'un texte, un commentaire personnel ou une référence historique et un passage musical. De cette manière, ils se voyaient forcés d'interroger les documents dans une perspective interdisciplinaire et de choisir un angle d'approche pour traiter leur sujet. Ils ont ainsi compris qu'il ne d'agissait aucunement de se montrer exhaustifs mais bien de mettre en avant des informations essentielles pour éviter la redondance.

La dernière étape a consisté en la création de questionnaires interactifs pour les élèves qui visiteraient l'exposition sur le site. Cette démarche a permis de mettre à profit un questionnement sur les documents, sur la manière de les présenter aux pairs et sur la prise de recul par rapport à un sujet moins bien maîtrisé par d'autres. Comment poser des questions ? De quelle manière mesurer le degré de difficulté ?... Ce fut l'occasion pour les élèves de proposer des documents complémentaires, de faire le point sur l'étendue de leurs connaissances dans les trois matières et de se sentir valorisés.

  • III- Pourquoi utiliser les Tic ?

        Le choix de recourir uniquement aux Tice aussi bien dans la conception de l'exposition que dans son exploitation est un parti pris de la part des enseignants pour une immersion complète des élèves et des professeurs dans les technologies de l'information et de la communication. Ainsi, les problèmes inhérents aux outils, aux supports sont apparus plus nettement et cela a favorisé une réflexion de fond sur leur utilisation.


Par ailleurs, le recours aux Tice a, avant tout, facilité l'échange des documents et le travail collaboratif. L'ensemble des acteurs de ce projet pouvant à tout moment et en tout lieu accéder aux ressources, échanger leurs réflexions, modifier les documents. L'approche collaborative a donc enrichi à la fois le matériau originel avec des propositions de la part des élèves issues de leurs recherches, mais surtout les commentaires qui se construisaient au fil des récritures, des amendements successifs.
Les Tice ont également fourni l'occasion d'avoir une approche résolument multimédia des ressources et de les comparer très précisément. L'étude n'était plus cloisonnée à un cours ou à un support mais l'élève pouvait très facilement en quelques clics associer une image et un son pour stimuler sa réflexion, trouver les points de convergence ou de divergence des différentes œuvres. Textes, images et musique se faisaient alors écho et l'analyse de l'un nourrissait celle des autres.


La PAO semble enfin être porteuse de sens dans cette démarche transdisciplinaire car elle soulève des problèmes inhérents à la communication et qui ne sont pas réellement l'objet d'un enseignement au collège. C'est ici l'occasion de faire créer aux élèves des documents pour leurs pairs, pour leurs enseignants… qui varieront également en fonction du support de diffusion (vidéo, diaporama, PAO et oral…). La prise en compte du destinataire devient dès lors plus évidente pour les élèves.

  • IV- HIDA, Tic et Socle commun

 

       L'enseignement de l'Histoire des Arts, allié à la pratique des Tice, permet d'évaluer un certain nombre de capacités du Socle commun des connaissances et des compétences :

Compétence 1 :

- Lire :

      - dégager l'idée essentielle d'un texte lu ou entendu

      - manifester sa compréhension de textes variés, qu'ils soient documentaires ou littéraires

- Ecrire :

      - écrire lisiblement et correctement un texte spontanément ou sous la dictée
      - adapter le propos au destinataire et à l'effet recherché
      - résumer un texte

- Utiliser des outils :

      - utiliser des dictionnaires, imprimés ou numériques

- Attitudes :

      - l'ouverture à la communication

 

      - la volonté de justesse dans l'expression écrite et orale

 

Compétence 4 :

1.1 Je sais m'identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification.

1.2 Je sais accéder aux logiciels et aux documents disponibles à partir de mon espace de travail.

1.3 Je sais organiser mes espaces de stockage.

1.4 Je sais lire les propriétés d'un fichier : nom, format, taille, dates de création et de dernière modification.

1.6 Je sais faire un autre choix que celui proposé par défaut (lieu d'enregistrement, format, imprimante…).

 

2.3 Lorsque j'utilise ou transmets des documents, je vérifie que j'en ai le droit.

2.6 Je sécurise mes données (gestion des mots de passe, fermeture de session, sauvegarde).

2.7 Je mets mes compétences informatiques au service d'une production collective

 

3.1 Je sais modifier la mise en forme des caractères et des paragraphes, paginer automatiquement.

3.2 Je sais utiliser l'outil de recherche et de remplacement dans un document.

3.3 Je sais regrouper dans un même document plusieurs éléments (texte, image, tableau, son, graphique, vidéo…).

3.7 Je sais traiter un fichier image ou son à l'aide d'un logiciel dédié notamment pour modifier ses propriétés élémentaires.

 

4.1 Je sais rechercher des références de documents à l'aide du logiciel documentaire présent au CDI.

4.2 Je sais utiliser les fonctions principales d'un logiciel de navigation sur le web (paramétrage, gestion des favoris, gestion des affichages et de l'impression).

4.3 Je sais utiliser les fonctions principales d'un outil de recherche sur le web (moteur de recherche, annuaire...).

4.4 Je sais relever des éléments me permettant de connaître l'origine de l'information (auteur, date, source…).

4.5 Je sais sélectionner des résultats lors d'une recherche (et donner des arguments permettant de justifier mon choix).

 


Compétence 5 :

Capacités :

- lire et utiliser différents langages, en particulier les images (différents types de textes, tableaux et graphiques, schémas, représentations cartographiques, représentations d'œuvres d'art, photographies, images de synthèse)

- situer dans le temps les événements, les œuvres littéraires ou artistiques, les découvertes scientifiques ou techniques étudiés et de les mettre en relation avec des faits historiques ou culturels utiles à leur compréhension

 

 

Compétence 6 :

Capacités :

 

      - savoir évaluer la part de subjectivité ou de partialité d'un discours, d'un récit, d'un reportage

 

      - savoir distinguer un argument rationnel d'un argument d'autorité

 

      - apprendre à identifier, classer, hiérarchiser, soumettre à critique l'information et la mettre à distance

 

      - savoir construire son opinion personnelle et pouvoir la remettre en question, la nuancer (par la prise de conscience de la part d'affectivité, de l'influence de préjugés, de stéréotypes)

 

 

Compétence 7 :

Capacités :

 

      - s'appuyer sur des méthodes de travail (organiser son temps et planifier son travail, prendre des notes, consulter spontanément un dictionnaire, une encyclopédie, ou tout autre outil nécessaire, se concentrer, mémoriser, élaborer un dossier, exposer)

 

      - rechercher l'information utile, l'analyser, la trier, la hiérarchiser, l'organiser, la synthétiser

 

      - mettre en relation les acquis des différentes disciplines et les mobiliser dans des situations variées

 

Philippe GODIVEAU

Collège Jean Moulin, Nogent le roi

Vers le haut

MEN
accédez à  votre espace