> lettres
Langues anciennes
Accueil
Webradio, une radio faite par les...
Approches du handicap
Lecture
Ecriture
Oral
Langues anciennes
Nouveau collège
Doublants EAF Tle
HIDA
LettresLangues anciennesLatin > Préparer l'HIDA en Latin

Latin

Suivez le fil RSS Edubase

 

Caligula, un empereur fou ? Réflexion sur les représentations du pouvoir

Comment comprendre l'attitude et l'accoutrement public de Caligula, au-delà des préjugés de notre époque ?

25.10.2016 10:27

Participer à un festival autour des langues anciennes

Dans le cadre de leur participation au 10e Festival Européen Latin Grec de Lyon, les secondes latinistes du Lycée Jean Perrin de Rezé, accompagnés de leur professeure Mme Bonini ont travaillé sur le [...]

06.10.2016 11:41

Faire dialoguer à l'aide des TICE, en français et en latin, un jeune Romain antique et un jeune Français moderne

Les élèves latinistes ont la charge de documenter, de rédiger et de jouer un dialogue fictif entre un jeune Romain antique et un jeune Français moderne. Le projet est aussi l'occasion de faire des [...]

15.07.2016 10:32

Organiser la visite du site de Tarquinia avec des élèves

La nécropole étrusque de Tarquinia contient des tombes a camera creusées dans la roche, auxquelles on accède par un escalier. Il n'est pas possible d'entrer dans les tombes à plus de quatre à la [...]

13.06.2016 15:53

Bienvenue aux Gaulois!

Dans le cadre de la romanisation, faire produire aux élèves une actio du discours de Claude en faveur de l'entrée des notables gaulois dans le sénat romain. Le numérique permet un va et vient [...]

13.06.2016 15:14

EPI LCA : une exposition numérique collaborative sur la représentation du renard de l'Antiquité au Moyen-Âge

Les élèves créent une exposition numérique collaborative pour présenter la tradition littéraire de la représentation du renard de l'Antiquité au Moyen-Âge. Ce projet interdisciplinaire (français, [...]

09.06.2016 13:36

Réaliser l'interview oralisée d'un empereur romain à l'aide d'un logiciel d'animation d'image

Ce scénario invite à donner virtuellement vie à des représentations d'empereurs romains en les animant et en faisant parler ces personnages historiques à l'aide d'un logiciel d'animation faciale. [...]

08.06.2016 15:17

Enquête lexicale en latin

La séance s'inscrit dans une première séquence consacrée à la magie dans l'Antiquité romaine ("Magie latine, magie noire ?"). Elle s'articule autour de l'observation de préfixes, en latin et [...]

08.06.2016 14:51

Une correspondance en latin

Projet qui consiste à entretenir une correspondance en latin avec des élèves d'un autre établissement (LCA).

26.04.2016 12:56

Préparer l’oral d’Histoire des arts en langues anciennes

  • I- Contexte pédagogique


- Cycle / Profil de classe :3ème – classe hétérogène de 24 élèves.

 

Travail disciplinaire     collaboratif     transversal  

 

- Problème posé :des présentations orales décevantes, où les élèves ne font que lire leurs notes sans utiliser le support et tenir compte de leur auditoire

 

- Objectif principal :entraîner les élèves à parler en continu sur une œuvre en prenant appui sur cette œuvre et à répondre à des questions lors d’un entretien

 

- Compétences construites:

C1 (lire) : Manifester sa compréhension de textes variés, qu’ils soient documentaires ou littéraires
C1 (dire) : Prendre la parole en public - Adapter sa prise de parole (attitude et niveau de langue) à la situation de communication (lieu, destinataire, effet recherché) - Prendre part à un dialogue, un débat : prendre en compte les propos d’autrui, faire valoir son propre point de vue - Rendre compte d’un travail individuel ou collectif (exposés, expériences, démonstrations…)
C4 (domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données) : Organiser la composition du document, prévoir sa présentation en fonction de sa destination
C7 : (domaine : être capable de mobiliser ses ressources intellectuelles et physiques dans diverses situations) : Être autonome dans son travail : savoir l’organiser, le planifier, l’anticiper, rechercher et sélectionner des informations utiles - Connaître son potentiel, savoir s’auto évaluer


- Stratégies pédagogiques :

•    utiliser les outils du paperboard du TNI pour commenter une œuvre
•    filmer les élèves avec une tablette
•    leur donner à voir la vidéo de leur prestation pour qu’ils s’autoévaluent et améliorent leur prestation orale.


- Principaux outils numériques : un TNI + deux outils nomades (tablette ou téléphone portable)

Vers le haut

Un exemple de réalisation : vidéo de prestation d'élève

 

 

  • II- Mise en œuvre

     Cette séquence de travail a été organisée au deuxième trimestre, à partir des œuvres travaillées en cours de latin dans le cadre de l’enseignement d’HIDA, travaillées au cours des séquences de latin :

Séquence1 : La fin de la République romaine (séquence de révision) : Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César, LIONEL ROYER 1899.

Séquence 2 : De César à Auguste : comparaison entre le texte de la mort de César (Suétone, Vies des douze Césars, César, LXXXII) et la séquence filmique de la série Rome (Saison 1, épisode 12)

Séquence 3 : Auguste, la figure du prince : Suétone, Vie des Douze Césars, Auguste, XXIX

Séquence 4 : Auguste, la figure du prince : Ara Pacis

Thème : art, état et pouvoir
L’exposé de présentation de l’œuvre a été suivi d’un entretien mené par les deux élèves co-évaluateurs.
Les élèves ont présenté les œuvres répartis sur deux salles, compte-tenu du nombre. Le professeur documentaliste a accepté de s’occuper d’un groupe.

Étape 1 : étude des œuvres
Chaque œuvre a été travaillée en classe, avec le professeur. Toutes les œuvres ont été travaillées par tous les élèves.
Les élèves ont ensuite complété leurs notes en faisant des recherches sur internet concernant l’auteur, et l’œuvre (son histoire, sa description, son analyse).
A partir des notes prises pendant ce travail, le groupe classe a construit une fiche de présentation de l’œuvre.

Étape 2 : mise en place du planning
Chaque élève choisit une œuvre à présenter et s’inscrit sur le planning.
Commentaire sur l’organisation :
Observations faites en classe entière à partir de l’observation du passage à l’oral du premier élève inscrit :
-    les observations portent sur le contenu de l’exposé
-    l’utilisation du TBI et du stylet
-    les rôles de l’entretien

Pas de débriefing après chaque présentation mais en fin d’heure et au début de l’heure suivante à partir des remarques faites sur les prestations auxquelles les élèves ont assisté à la séance précédentes concernant l’utilisation du TBI et du stylet, la contenu :
-    Cela permet de gagner du temps
-    Cela permet de passer de l’observation de cas particulier à l’énoncé de règles générales, en passant par la comparaison et la mise en relation.
-    Il est ainsi plus facile à chacun de s’exprimer lors de ces moments de synthèse.

Étape 3 : Présentation par les élèves avec le TBI.
Co-construction d’une fiche d’évaluation à partir de la fiche ministérielle proposée pour l’oral d’histoire des arts.
- Ajout de critères explicités et commentés concernant la bonne présentation orale.

Organisation du passage :
Je filme les présentations des élèves avec ma tablette numérique
Pendant ce temps, deux élèves évaluent chacun avec la fiche d’évaluation.
Les autres élèves présents dans la salle sont des « observateurs actifs » notant leurs remarques sur la façon dont a été utilisé le stylet, la posture et la gestuelle, le niveau sonore, le débit, en vue de l’élaboration d’une fiche méthodologique et pour préparer leur propre prestation.
J’évalue également à partir des vidéos, à la maison, en asynchrone.
Chaque élève récupère sa prestation sur clé usb.

Étape 4 en salle informatique – les élèves visionnent leur vidéo et évaluent leur propre prestation avec la fiche suivante
- Les élèves regardent la vidéo de leur présentation orale trois fois : une première fois pour évaluer le contenu ; la seconde pour s’écouter et s’observer ; prendre conscience de ses tics de langage, des gestes parasites, de la manière dont il gère ses notes éventuelles, le support et le public. Ils renseignent les deux documents placés en annexes.


  • III- Pourquoi utiliser le numérique ?

L’intérêt du TNI : apprendre à transmettre aux élèves une connaissance et un avis et les partager à l’aide d’un support, faire parler en continu en prenant appui sur un support, interagir avec le support

L’intérêt de la tablette :
- co-évaluation faite par deux élèves, le professeur étant celui qui filme
- Évaluer les autres élèves permet de tirer des leçons pour soi-même
- La présence de la tablette a amélioré la qualité de l’écoute
- Pour les élèves en posture d’exposé, ils ne se sont pas adressés uniquement au professeur mais à l’ensemble de la classe, le professeur n’étant pas celui qui évalue mais celui qui filme, à ce moment-là.

L’intérêt de la vidéo :
- Les élèves prennent conscience de leurs qualités et des défauts de leur présentation orale. Se voir leur a permis de corriger leurs tics de langage et leurs gestes parasites.


  • V – Limites et ajustements

Le temps : pour être porteur, ce travail doit être concentré dans le temps sur trois séances maximum d’abord pour que les élèves restent des observateurs actifs et puisent dans les prestations de leurs camarades des éléments pour progresser, ensuite pour éviter l’essoufflement et la lassitude. Avec un groupe de 24 élèves, la présence du professeur documentaliste a été précieuse.


Ajustement possible : ce travail peut être proposé dans le cadre des futurs EPI ou heures d’aides personnalisées.
Le droit : les parents de tous les élèves doivent signer une autorisation dans le cadre du droit à l’image.

 

 

  • VI – Annexe

Grille d’observation de la prestation orale

  

 


Fiche d’évaluation

 

 

Anne BUREL
Collège Irène Joliot-Curie

 

Vers le haut

MEN
accédez à  votre espace