> lettres
Lecture
Accueil
Webradio, une radio faite par les...
Approches du handicap
Lecture
Ecriture
Oral
Langues anciennes
Nouveau collège
Doublants EAF Tle
HIDA
LettresLecture > En direct de la campagne normande

Lire

Suivez le fil RSS Edubase

 

Autour de La Fontaine

Cette séquence, qui peut s'étendre sur un durée de dix-huit heures, a pour but de rendre l'élève capable d'écrire un récit en variant la manière de nommer les personnages ; outre les reprises [...]

09.03.2017 15:50

Tablettes en Lettres : utilisations du traitement de texte

Propositions d'activités sur tablettes en Lettres : - appareillage d'un texte pour faciliter sa compréhension, - manipulations sur le texte (écriture, réécritures)

06.11.2016 13:22

Créer un recueil collaboratif avec la fonction base de données de moodle

Expérience d'écriture collaborative en classe de 4ème via Moodle. Rédaction d'une anthologie numérique utilisant les outils "base de données" et "glossaire".

05.11.2016 19:55

L'Homme d'aujourd'hui en question : littérature numérique et art contemporain

Etude de "Déprise" de Serge Bouchardon (une oeuvre littéraire numérique interactive), visite de l'exposition "Cherchez le garçon" au MacVal, et participation au projet expérimental "Théro" pour [...]

25.10.2016 10:03

Voyage au bout de la 1re L

La création d'un e-book de vraies-fausses archives du roman de Louis-Ferdinand Céline pour accompagner une étude de l'œuvre complète approfondie en classe.

15.10.2016 09:57

Le Japon dans l'imaginaire contemporain français : l'utilisation du padlet au service d'un travail en partenariat

Utiliser un support numérique pour écrire et réfléchir mais aussi travailler l'expression orale et écrite.

15.10.2016 09:49

Récit et transmission des valeurs autour de Cendrillon

Autour du conte de Cendrillon (après lecture des versions de Perrault et Grimm, d'une version russe et d'une version tibétaine) une artiste (dans le cadre d'un Projet Ouverture Culturelle pour [...]

18.08.2016 17:00

Réaliser un film court pour adapter un récit littéraire porteur de valeurs en classe de 2nde

Ce projet mené en classe de seconde concerne l'adaptation d'un récit littéraire sous la forme d'un film court : partant d'une lecture attentive de textes littéraires, les élèves suivent toutes les [...]

15.07.2016 10:55

De sa lecture à sa représentation, s'approprier un texte théâtral à l'aide du numérique

Construire des supports et des activités autour d'œuvres du XVIIe siècle permettant à tous les élèves de s'investir et de réussir.

13.06.2016 15:51

Approche différenciée des Fourberies de Scapin : la réalité augmentée au service de l'analyse littéraire

Cette démarche a pour but de lever différents obstacles : représentations initiales du théâtre et de la comédie erronées chez certains élèves ; manque de culture littéraire ; mutisme dans la [...]

13.06.2016 14:57

1884, en direct de la campagne normande


 

  • I- Contexte pédagogique

Constat (évaluation diagnostique) :

Les élèves de quatrième manquent d’autonomie dans la lecture des nouvelles de Maupassant. Sur des questionnaires individuels écrits, les réponses sont, dans les meilleurs cas,  très vagues, approximatives et très réduites. Elles présentent de nombreuses fois des contresens, une incompréhension manifeste, même des éléments les plus explicites du texte. Les non-réponses sont très fréquentes. Les élèves n’arrivent pas à investir le sens de la nouvelle, ne créent pas de liens cohérents entre les différents personnages. La place du narrateur, son ironie, la critique sociale ne sont pas perçues, même par les bons élèves qui ont comme seul objectif de répondre aux questions.


Problématiques :

•    Si les réponses écrites sont très décevantes, lors de la correction orale, les élèves explicitent de nombreux éléments fondamentaux pour l’acquisition de la nouvelle. Cette verbalisation de certains permet à d’autres de corriger leur propre lecture. Ce qui n’a pas été construit lors du questionnaire écrit l’a été dans l’échange global oral. La restitution écrite est vécue pour certains comme un frein. Par leur manque de maîtrise de l'écrit, ils amputent leur expression d'une grande part de subtilité.

•    Répondre à une question est vécu comme un exercice scolaire dans lequel les élèves confortent leur posture par rapport au groupe classe. Cette évaluation sommative ne présente que peu d’intérêt pour eux, certains la rejettent totalement. Le « besoin de comprendre » n’est pas mis en place.

 

Objectifs généraux :

En répondant à un questionnaire, les élèves n’ont qu’un objectif, ils sont dans la tâche simple. Lire présuppose une multiplicité d’actes cognitifs afin de construire le sens global d’un texte. Le but est donc de les confronter à une tâche complexe qui masque l’objectif principal : manifester une posture de lecteur expert. Pour cela un objectif plus concret est donné à réaliser dans lequel la dimension ludique sert de levier au passage réflexif. De plus, la production écrite qui pouvait être un frein, n'apparaît plus comme un objectif final, mais seulement comme une tâche intermédiaire et non notée. L'évaluation ne portera en effet que sur la production finale, c'est à dire le fichier "son" réalisé.

 


Tâche complexe à réaliser :

Produire l’enregistrement d’une interview d’un des personnages des Contes de la Bécasse de Maupassant. Un élève interprète le personnage de Maupassant, l’autre un journaliste du XIXème siècle. Les nouvelles étudiées ont été réduites au nombre de 4 : Aux champs, La rempailleuse, Pierrot, La folle.

 

Lien vers le sujet distribué aux élèves.




  • II- Mise en oeuvre

Pourquoi est-ce une tâche complexe ? L’élève, en donnant voix au personnage, en restitue toute sa complexité. Le processus, physique, présuppose un cheminement intellectuel prenant en compte la psychologie et le vécu du personnage. Les références à la narration doivent suivre le réalisme propre au XIXème. L’appropriation de l’œuvre reste implicite mais nécessaire pour réaliser un objectif concret, même peu ambitieux. De plus, l’ancrage journalistique actualise le thème pour en faire une production concrète.


Evaluations intermédiaires :

Deux étapes ont été nécessaires pour la réalisation de l’interview.

•    Les élèves se sont vite rendu compte qu’il fallait passer par l’écrit pour que le binôme fonctionne. Les questions ont dû être rédigées et orientées pour mettre en évidence l’aspect du personnage qu’ils ont choisi de souligner. Cette compréhension implicite du personnage devenait alors explicite et se justifiait par les réponses proposées. Certains élèves n’arrivent toutefois pas à produire. Ce n’est que lors de l’enregistrement qu’ils prennent conscience du besoin de développer. Ils reprennent leur texte à ce moment là. Ces élèves compensent de façon intéressante leur manque d’idée par un ancrage plus net dans le réalisme, s’appuyant par exemple sur les accents et le patois normand.

•    Premier jet d’interview et évaluation formative. Commentaires et conseils très variés, tant sur le contenus que sur la mise en voix.

 


Évaluations finales :

•    Une heure en classe entière. L’évaluation est collective. Les items sont réduits chacun à un seul mot pour être mieux appréhendés par les élèves : « son », « sens », « langue », et « intérêt ». L’évaluation critériée  reste difficile pour les élèves mais la réduction des critères les rend toutefois faciles à appréhender.

•    Cette évaluation-classe est complété par une évaluation-professeur, les critères restant les mêmes. Les exigences sur le contenu ont été plus marquées pour le professeur, les élèves ont accordé davantage d’importance à la mise en voix et à l’accroche rendant compte de l’ironie de Maupassant. L’écart de notation entre professeur et élève est très réduit mis à part pour 1 seul groupe dont l’interprétation du texte restait incohérente.

 Voir l'ensemble du travail

 

  • III- Pourquoi utiliser les Tice?


•    Plaisir de produire et de présenter un travail abouti.

•    Travail de l’oral enregistré (Audacity) permet à l’élève de s’écouter et de s’améliorer.

•    Prise de risque payante et implication personnelle.

•    Qualité esthétique du travail présenté (choix d’une image représentant le personnage, lien vers la séquence sur le portrait).

•    Cohésion du groupe classe tant dans la production que dans l’écoute.

•    Ouverture grâce au numérique, production valorisante d’un document multimédia collectif. (ici avec Prezi)

 

 

  • IV- Plus-values de l’activité

 

•    Appropriation de façon précise, personnelle et intuitive des nouvelles de Maupassant (trame narrative et construction psychologique des personnages). Mise en évidence d’une compréhension manifeste de texte complexe (comprendre c’est traduire).

•    Acquisition et transfert des compétences observées chez les autres élèves, travail en binôme mais aussi en groupe classe. La classe devient un atelier de pratiques mutualisées.

•    Notions de réalisme finement perçues car mises en œuvre par application concrète, l’effet sur le destinataire est réellement pris en compte.

•    L’écrit n’est pas vécu comme un obstacle mais comme un support. Travail inverse à de nombreuses activités dans lesquelles on se sert de l’oral pour aller vers l’écrit.


 

 

  • V- Valider le socle commun

COMPETENCE 1 : LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PALIER 3

LIRE
•    Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l’objectif poursuivi

•    Repérer les informations dans un texte à partir des éléments explicites et des éléments implicites nécessaires

•    Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils appropriés pour lire

•    Dégager, par écrit ou oralement, l’essentiel d’un texte lu

•    Manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés

 


DIRE
•    Formuler clairement un propos simple

•    Développer de façon suivie un propos en public sur un sujet déterminé

•    Adapter sa prise de parole à la situation de communication

•    Participer à un débat, à un échange verbal



Les items des compétences 4 et 7 sont également pris en compte.

 

 

 
Baptiste VOISIN
Collège Claude Debussy, La Guerche sur l’Aubois

Vers le haut

MEN
accédez à  votre espace