> lettres
Lecture
Accueil
Webradio
Approches du handicap
Lecture
Ecriture
Oral
Langues anciennes
Nouveau collège
Doublants EAF Tle
HIDA
LettresLecture > Fonction glossaire de Moodle

Utiliser la fonction glossaire dans Moodle

Utiliser la fonction glossaire dans Moodle

  • I- Le contexte pédagogique


        Les examinateurs à l’oral de l’EAF constatent souvent chez les élèves  un manque de connaissances en ce qui concerne le contexte des œuvres sur lesquelles ils sont interrogés. En effet  ce qui relève de l’environnement culturel des œuvres, y compris le vocabulaire particulier rencontré dans les textes, est trop souvent largement ignoré ce qui rend parfois problématique la deuxième partie de l’interrogation orale.


Le  dispositif proposé ici ne prétend pas constituer une panacée  contre ce défaut mais peut contribuer à y remédier dans certains cas et certaines conditions.


Le dispositif technique

Nous partons d’une situation où la plate-forme  Moodle sert de support au cours de français. Les élèves peuvent y trouver les textes étudiés, des synthèses de cours, des exercices interactifs et y déposer des travaux.

Entre autres fonctionnalités la plate-forme  Moodle permet, à travers l’onglet « ajouter une activité », d’intégrer la fonction «Glossaire », interface ouverte à tous les élèves inscrits dans un cours et qui permet à chaque intervenant de créer un article en  donnant la définition d’un mot, d’une notion. Le paramétrage permet de jouer sur plusieurs aspects : évaluation par le seul
professeur ou par les élèves, affichage du nom de l’auteur ou article anonyme etc. Le glossaire correspondant à une thématique donnée est ensuite consultable  par tous. L’affichage peut-être automatique ou ne se faire  qu’après contrôle par le professeur.  On peut décider que le glossaire sera global ou ne concernera que le cours auquel il se rapporte. Cet aspect   concerne notamment
une fonctionnalité intéressante du glossaire : chaque fois qu’un mot défini dans le glossaire apparaîtra sur le site, il figurera sous forme de  lien s’ouvrant sur la définition du mot (c’est le principe que l’on peut voir à l’œuvre dans wikipedia)

  • II- La mise en œuvre

       Pour chaque nouvelle séquence, on crée un glossaire qui contiendra les termes et notions afférentes à la séquence. On propose une liste de termes à définir mais les élèves  sont encouragés à enrichir cette liste avec tous les mots qu’ils jugent utiles.  Pour lancer cette activité, une séance est consacrée en salle multimédia à la méthodologie de la recherche sur internet et au CDI On
présente notamment à la classe un panel de site. Pour la restitution de l’information dans le glossaire on demande de proscrire le copier-coller mais de reformuler synthétiquement l’information. La qualité de cette reformulation entre pour beaucoup dans l’évaluation. Dans tous les cas les intervenants doivent indiquer précisément la source de l’information. 

Copies d'écran commentées

  • III- Pourquoi utiliser les Tic ?

     Le but de cette activité est de permettre aux élèves de constituer activement une base de données documentaire concernant leur programme. Au lieu de recevoir l’information uniquement par le professeur, ils en sont les acteurs non seulement pour eux-mêmes mais pour toute la classe.

De cette manière le regroupement de notions autour d’un même corpus et la constitution d’un parcours en hypertexte sur le site permet de mieux établir la cohérence culturelle entre les textes étudiés. L’activité permet également d’approfondir le travail sur le vocabulaire et la langue.

En outre les élèves se familiarisent par ce biais avec la recherche et la synthèse d’information dont ils ont besoin notamment pour les TPE.

L’évaluation des textes sous forme de bonus crée une motivation supplémentaire chez les élèves qui se prêtent volontiers à cette activité.

 


Christian PERRIER

Vers le haut

Suivez le fil RSS Edubase

 

MEN
accédez à  votre espace