> lettres
Lecture
Accueil
Webradio, une radio faite par les...
Approches du handicap
Lecture
Ecriture
Oral
Langues anciennes
Nouveau collège
Doublants EAF Tle
HIDA
LettresLecture > Lectures critiques

Lire

Suivez le fil RSS Edubase

 

Lire, comprendre et analyser le texte littéraire : « La fabrique de la lecture »

Dans une démarche de différenciation, le dispositif pédagogique présenté cherche, grâce au numérique, les moyens de soutenir les différents aspects de la pratique de lecture littéraire scolaire. Il [...]

01.04.2017 17:01

Autour de La Fontaine

Cette séquence, qui peut s'étendre sur un durée de dix-huit heures, a pour but de rendre l'élève capable d'écrire un récit en variant la manière de nommer les personnages ; outre les reprises [...]

09.03.2017 15:50

Tablettes en Lettres : utilisations du traitement de texte

Propositions d'activités sur tablettes en Lettres : - appareillage d'un texte pour faciliter sa compréhension, - manipulations sur le texte (écriture, réécritures)

06.11.2016 13:22

Créer un recueil collaboratif avec la fonction base de données de moodle

Expérience d'écriture collaborative en classe de 4ème via Moodle. Rédaction d'une anthologie numérique utilisant les outils "base de données" et "glossaire".

05.11.2016 19:55

L'Homme d'aujourd'hui en question : littérature numérique et art contemporain

Etude de "Déprise" de Serge Bouchardon (une oeuvre littéraire numérique interactive), visite de l'exposition "Cherchez le garçon" au MacVal, et participation au projet expérimental "Théro" pour [...]

25.10.2016 10:03

Voyage au bout de la 1re L

La création d'un e-book de vraies-fausses archives du roman de Louis-Ferdinand Céline pour accompagner une étude de l'œuvre complète approfondie en classe.

15.10.2016 09:57

Le Japon dans l'imaginaire contemporain français : l'utilisation du padlet au service d'un travail en partenariat

Utiliser un support numérique pour écrire et réfléchir mais aussi travailler l'expression orale et écrite.

15.10.2016 09:49

Récit et transmission des valeurs autour de Cendrillon

Autour du conte de Cendrillon (après lecture des versions de Perrault et Grimm, d'une version russe et d'une version tibétaine) une artiste (dans le cadre d'un Projet Ouverture Culturelle pour [...]

18.08.2016 17:00

Réaliser un film court pour adapter un récit littéraire porteur de valeurs en classe de 2nde

Ce projet mené en classe de seconde concerne l'adaptation d'un récit littéraire sous la forme d'un film court : partant d'une lecture attentive de textes littéraires, les élèves suivent toutes les [...]

15.07.2016 10:55

De sa lecture à sa représentation, s'approprier un texte théâtral à l'aide du numérique

Construire des supports et des activités autour d'œuvres du XVIIe siècle permettant à tous les élèves de s'investir et de réussir.

13.06.2016 15:51

Lectures critiques en 3ème

  • I- Le contexte pédagogique

    Ce travail mené en classe de troisième a été imaginé à partir d’un constat fait lors des épreuves orales du DNB. Les élèves ont du mal à prendre de la distance par rapport à leurs sources, se contentent le plus souvent de Wikipédia pour alimenter leur propos en dehors du cours des enseignants. De plus, ils ne parviennent pas à percevoir l’expression d’un point de vue dans un texte.

Lors d’une séquence consacrée à la thématique « Dénoncer les travers de la société », il m’a donc paru important de donner des clefs d’analyse aux élèves. Pour cela, deux séances ont été nécessaires autour d’une thématique commune, le regard critique sur la société de consommation.


-    La première s’est attachée à mettre en évidence la notion de point de vue dans l’analyse d’un article de presse. 
-    La seconde a permis un transfert de compétences sur un autre sujet, propre à l’HIDA. Comment croiser les sources pour faire des recherches sur un artiste ? Ici, c’est la photographe Cindy Sherman qui a été retenue.


Ces deux séances ont été faites avec le professeur documentaliste. Le travail sur les sources fait partie des missions de cette dernière mais le professeur de français apporte une autre expertise. Le descriptif de ces séances aura pour but de mettre en évidence en quoi notre discipline joue un rôle important dans ce travail.


  • II- La mise en œuvre

  A/ Cette première séance a eu lieu durant la semaine de la presse, autour d’un événement traité dans plusieurs journaux : « La baisse historique du pouvoir d’achat ». Les principaux journaux français traitaient cette information, diffusée après la parution d’une étude de l’INSEE. Cette séance faisait suite à deux autres, dans lesquelles le thème de la société de consommation était abordé, à travers plusieurs supports argumentatifs (textes, chansons, publicité…).


Ce travail a permis de travailler sur les journaux papier mais également sur les journaux en ligne, en pleine expansion à l’heure actuelle. Les élèves ont ainsi pu comprendre comment l’information était présentée, mise en valeur ou non selon les médias. Une compétence de lecture a ainsi été travaillée.


Quatre journaux, tous datés du même jour (28 mars 2013) ont été comparés :


-    Trois sous forme papier : Le Figaro (Une du journal et article dans le supplément économie), Le Monde et  Libération.
-    Un sous forme numérique : L’Humanité.


Les élèves ont été répartis en groupes de trois afin d’étudier le même nombre de journaux, dont l’article en ligne, proposé de manière systématique.  La mise en commun a ensuite permis de voir l’ensemble des journaux proposés. Une grille de lecture a indiqué les éléments d’analyse attendus : où se situe l’information ? Comment l’article est-il organisé ? Quels arguments sont développés ? Le journaliste exprime-t-il une opinion ? A quel parti politique peut-on rattacher le journal ?


Les élèves se sont appuyés sur le cours d’histoire, consacré au multipartisme.


Lors de la mise en commun, plusieurs points ont été abordés :


1)    La simple étude des titres a permis de montrer comment thème et thèse étaient explicités selon le journal :
-    « Le pouvoir d’achat victime des hausses d’impôts » (Une), « Les impôts ont fait chuter le pouvoir d’achat l’an dernier » (supplément économie, Le Figaro).
-    « Une baisse historique du pouvoir d’achat » (Le Monde)
-    «  Le panier des Français à la diète en 2012 » (Libération)
-    «  La rançon de l’austérité : baisse historique du pouvoir d’achat » (L’Humanité)


2)    Les élèves ont également compris que l’expression d’un point de vue était également liée à la place des photographies, illustrations, graphiques qui est loin d’être anodine. Par exemple, sur la une du Figaro, l’article se trouve juste au-dessus d’une photographie représentant François Hollande seul. Le cadre le montre excentré. L es liens entre la photographie et l’article sont évidents  et renforcent la visée argumentative de ce dernier. Sur le site de L’Humanité, au contraire, la photographie représente une manifestation de salariés en colère.


3)    Ils ont également vu qu’à partir d’une information indiscutable (pourcentage de baisse du pouvoir d’achat donné par l’INSEE), des causes différentes étaient données par les journaux. Par exemple, Libération avance en première cause  « la hausse du chômage depuis 22 mois » alors que Le Figaro avance en premier  la hausse des impôts : « les ménages n’ont pas été épargnés par la pression fiscale ». Ils ont compris que le rédacteur de l’article pouvait présenter une information de manière différente, ce qui orientait évidemment l’analyse.


4)    Enfin, l’étude des champs lexicaux a facilité le repérage du point de vue exprimé. Par exemple, dans l’article de L’Humanité, les élèves ont relevé les termes « casse sociale », « lutte », « conquête de nouveaux pouvoirs des salariés » ou « baisse du coût du capital »…


Dans un dernier temps, il a été demandé aux élèves de souligner les différences entre média papier et numérique.  La temporalité est-elle la même ? Qu’induit la notion de mise à jour, heure par heure ? Quelle est la place de la publicité par rapport à l’information ? Comment sont placés les articles ?


Enfin, lors de la synthèse rédigée par les élèves, l’importance de la mise à distance de l’information est apparue plus clairement aux élèves. Pour compléter ce point, la vidéoprojection du site du Gorafi, site d’information complètement inventée, imaginé à partir de l’anagramme du Figaro, montre bien aux élèves qu’ils ne doivent pas être dupes de tout ce qu’ils lisent.

 


B/ La deuxième séance a eu lieu dans le prolongement de la première avec cette fois, la volonté de transférer ces compétences de lecture critique à un autre support, dans un autre cadre. L’idée était d’aider les élèves à enrichir leur travail personnel préparatoire d’oral d’HIDA en choisissant les informations relevées et en se repérant dans le labyrinthe que constitue le net. L’artiste sur laquelle les élèves ont fait des recherches est Cindy Sherman, photographe américaine qui a choisi son propre corps comme support photographique, mais avec une volonté de transformation et de dénonciation (statut de la femme, obsession de la jeunesse, importance du statut social dans nos sociétés). L’œuvre de cette artiste étant proposée aux élèves dans le corpus d’ HIDA (série photographique Film Stills), il a semblé naturel de travailler dessus, d’autant qu’elle entrait dans la thématique choisie dans la séquence « La société de consommation ».


Deux objectifs ont été fixés :


-    Savoir rechercher des informations sur des sources différentes et complémentaires (internet, encyclopédies papier…)
-    Sélectionner les informations en déterminant ce qui relève d’un point de vue et écrire un document synthétique sur l’artiste et son œuvre.

La séance s’est déroulée en quatre temps, en salle informatique. La collègue documentaliste avec laquelle cette séance a été préparée avait également apporté des ouvrages papier sur lesquels les élèves pouvaient travailler :


1)    A l’aide du vidéoprojecteur, le professeur a tapé dans la barre de recherche le nom de l’artiste. Les élèves ont  vu la page reproduite ci-dessous apparaître devant leurs yeux.

 

2)    Le travail de lecture critique a débuté donc par l’analyse de cette page de recherche : comment sélectionner les sites ? Faut-il forcément ne cliquer sur le premier ? Comment les discriminer ?


Pour savoir d’où venait la source d’informations, ils ont donc observé plusieurs points :


-    le nom de l’adresse URL : se termine-t-elle en .org ? .com ? S’agit-il d’un blog ? S’agit-il d’un article de presse ? D’un site universitaire ?


Ils ont ainsi vu que le site officiel de l’artiste se trouvait en tête, avec une possible visée commerciale (.com). Puis que le site wikipédia arrivait juste derrière. Ensuite, que deux musées évoquaient l’artiste : le site du MOMA, musée d’art moderne de New York, prenait une place importante ; celui du jeu de paume. Ils ont enfin différencié le blog présent en fin de page et un article du monde qui le suit.


Cela leur a donc permis de comprendre que certains sites offrent des informations de première main, d’autres reprises (blog par exemple). Certains sites donnent des informations plus ponctuelles ou datées (article du monde ou les inrocks par exemple).


-    Le résumé de l’article/du site : ils ont également vu que le résumé pouvait donner des informations pour différencier les sites. S’agit-il d’un texte en anglais ? En français ? Donne-t-il des informations générales ou au contraire aborde-t-il une œuvre précise ?


3)    Les élèves se sont ensuite répartis en binômes pour travailler sur les postes de la salle informatique avec la consigne suivante : « sélectionnez les informations nécessaires à la rédaction d’un texte sur l’artiste et son œuvre (Film Stills) en croisant au moins trois sources (numériques et papier) que vous citerez ».
Le travail en groupes s’est donc fait en deux temps :
-    Recherche d’informations, mise en application de l’observation faite en classe entière.
-    Rédaction d’un texte.


4)    Enfin, après le travail de mise en commun, nous avons élaboré une carte heuristique pour remettre en perspective ce travail dans le cadre de la préparation de l’oral d’HIDA. Cette carte mentale a été faite à l’aide du logiciel Freemind. D’autres logiciels, gratuits et libres, sont également disponibles pour l’élaboration de ce type de travail. L’avantage de présenter cela sous forme de carte évite les plans tout faits et impose un travail personnel de construction du discours.

 

 

 

  • III- Les compétences mises en oeuvre

 Ce travail a avant tout permis de travailler un certain nombre de compétences.

Comprendre et s’exprimer à l’oral
•    S’exprimer de façon maitrisée en s’adressant à un auditoire
•    Participer de façon constructive à des échanges oraux

Lire
•    Lire des images, des documents composites (y compris numériques) et des textes non littéraires
•    Lire des œuvres littéraires, fréquenter des œuvres d’art

Ecrire
•    Utiliser l’écrit pour penser et pour apprendre

 

 

  • IV- Pourquoi utiliser le numérique?

Le nuémrique a été au centre de ce travail puisque l’objectif était de montrer aux élèves que le web n’est pas parole d’évangile et qu’il doit être questionné, comme n’importe quel support.  Ignorer que les élèves sont constamment connectés et happés par ce qu’ils voient et lisent, c’est passer à côté du rôle primordial que joue le professeur de lettres : susciter l’esprit critique, donner des outils d’analyse textuelle pour débusquer un point de vue…donc donner à l’élève la liberté de penser par lui-même.


Non seulement ces deux séances ont permis de travailler sur des supports numériques maintenant largement utilisés comme le vidéo projecteur ou la salle informatique, non seulement elles ont permis de travailler sur la presse en ligne, sur différents sites, mais le numérique a également servi de maïeutique car l’élaboration de la carte heuristique en classe entière a facilité l’appropriation par les élèves des éléments indispensables à la réussite de l’oral du brevet.

 

 

  • VI- Bilan

Ce travail a mis au jour l’écart effarant qui existe encore chez nos élèves de troisième entre la pratique d’internet et la capacité de recul, d’esprit critique face à l’information lue. Ces « lectures critiques » se sont donc révélées  utiles à nos élèves. L’école a donc bien un rôle primordial à jouer dans l’éveil d’une conscience citoyenne.

Ce travail peut donc tout à fait trouver sa place en 4ème autour de la thématique « Informer, s’informer, déformer ».

 

 

 


Christelle DELAS
Collège Blois-Vienne, Blois

Vers le haut

MEN
accédez à  votre espace