> lettres
Lecture
Accueil
Webradio, une radio faite par les...
Approches du handicap
Lecture
Ecriture
Oral
Langues anciennes
Nouveau collège
Doublants EAF Tle
HIDA
LettresLecture > Recherche documentaire en BTS

Lire

Suivez le fil RSS Edubase

 

Tablettes en Lettres : utilisations du traitement de texte

Propositions d'activités sur tablettes en Lettres : - appareillage d'un texte pour faciliter sa compréhension, - manipulations sur le texte (écriture, réécritures)

06.11.2016 13:22

Créer un recueil collaboratif avec la fonction base de données de moodle

Expérience d'écriture collaborative en classe de 4ème via Moodle. Rédaction d'une anthologie numérique utilisant les outils "base de données" et "glossaire".

05.11.2016 19:55

L'Homme d'aujourd'hui en question : littérature numérique et art contemporain

Etude de "Déprise" de Serge Bouchardon (une oeuvre littéraire numérique interactive), visite de l'exposition "Cherchez le garçon" au MacVal, et participation au projet expérimental "Théro" pour [...]

25.10.2016 10:03

Voyage au bout de la 1re L

La création d'un e-book de vraies-fausses archives du roman de Louis-Ferdinand Céline pour accompagner une étude de l'œuvre complète approfondie en classe.

15.10.2016 09:57

Le Japon dans l'imaginaire contemporain français : l'utilisation du padlet au service d'un travail en partenariat

Utiliser un support numérique pour écrire et réfléchir mais aussi travailler l'expression orale et écrite.

15.10.2016 09:49

Récit et transmission des valeurs autour de Cendrillon

Autour du conte de Cendrillon (après lecture des versions de Perrault et Grimm, d'une version russe et d'une version tibétaine) une artiste (dans le cadre d'un Projet Ouverture Culturelle pour [...]

18.08.2016 17:00

Réaliser un film court pour adapter un récit littéraire porteur de valeurs en classe de 2nde

Ce projet mené en classe de seconde concerne l'adaptation d'un récit littéraire sous la forme d'un film court : partant d'une lecture attentive de textes littéraires, les élèves suivent toutes les [...]

15.07.2016 10:55

De sa lecture à sa représentation, s'approprier un texte théâtral à l'aide du numérique

Construire des supports et des activités autour d'œuvres du XVIIe siècle permettant à tous les élèves de s'investir et de réussir.

13.06.2016 15:51

Approche différenciée des Fourberies de Scapin : la réalité augmentée au service de l'analyse littéraire

Cette démarche a pour but de lever différents obstacles : représentations initiales du théâtre et de la comédie erronées chez certains élèves ; manque de culture littéraire ; mutisme dans la [...]

13.06.2016 14:57

Pourquoi et comment dire l'indicible ? Lire une oeuvre de manière collaborative

Lire et écrire en collaboration autour d'un roman autobiographique. Cette proposition de séquence a pour l'objet l'étude de l'oeuvre intégrale Le Pianiste de Wladislaw Szpilman et consiste en un [...]

10.05.2016 13:25

Mener, organiser et présenter une recherche en B.T.S.

  •     I- Présentation des objectifs


 
Rappelons tout d’abord que le français en B.T.S.  qu’il soit évalué en fin de cycle par une épreuve terminale ( ÉPREUVE E1 ) ou tout au long de la formation dans le cadre du contrôle continu (Unité U1) et défini dans le référentiel par les termes « CULTURE GENERALE ET EXPRESSION »,  pour objectif général « de vérifier l’aptitude des candidats à communiquer avec efficacité dans la vie courante et la vie professionnelle. »


Le référentiel précise : « L’évaluation sert donc à vérifier les capacités du candidat à :

- communiquer par écrit ou oralement,

- s’informer, se documenter,

- appréhender un message,

- réaliser un message,

- apprécier un message ou une situation.

(Arrêté du 16 novembre 2006 – JO du 29 novembre 2006 - BO n° 47 du 21 décembre 2006). »

L’exercice de la synthèse de documents comme celui d’expression personnelle doivent ainsi être considérés comme les propédeutiques des situations professionnelles que les futurs techniciens, responsables de petites équipes -dans l’hôtellerie comme dans le bâtiment ou le secteur bancaire - auront à gérer : s’approprier une question, réunir ou consulter une documentation, la synthétiser, être capable de la présenter simplement et clairement à ses subalternes tout en respectant des codes grammaticaux et orthographiques de base souvent gages de considération.

Ces compétences peuvent se travailler à partir des corpus d’examen et des textes littéraires bien sûr mais on peut aussi avoir recours, pour varier les plaisirs,  à d’autres supports plus actuels , moins scolaires , et plus motivants sans doute car collant mieux aux réalités du terrain professionnel d’aujourd’hui. Le recours à des outils de présentation moderne comme « powerpoint » ne dispense pas, bien au contraire, de soigner construction et  correction du travail puisqu’on est exposé au regard de tous au moment de la mise en commun des recherches.

Ces considérations m’ont amené par exemple à présenter le travail suivant à des classes de première année B.T.S. : le sujet , « La robotique » , est propre à intéresser toutes les branches professionnelles et des films comme I robot ou Blade runner ont popularisé les œuvres d’Asimov et Philipp K. Dick….

Les objectifs visaient en priorité à travailler sur les capacités  «  s’informer, se documenter » et « réaliser un message » : j’attendais la mise en œuvre de compétences consistant à organiser et synthétiser une documentation, puis à présenter cette dernière de  façon claire, pertinente  et organisée.

 

Les objectifs de la séquence


- Apprendre à faire une recherche à l'aide d'Internet, et donc découvrir et maîtriser des outils spécifiques tels que dictionnaire, encyclopédie et archives de presse en ligne.

- Apprendre à se servir de l'outil informatique pour sélectionner de façon pertinente l'information c'est à dire opérer des "copier-coller" sélectifs au lieu d'éditer des pages sans intérêt. Le moteur de recherche des archives du magazine propose une soixantaine d'articles. Il faut donc trier et sélectionner en fonction du résumé les articles qui vont permettre d'illustrer un des aspects du sujet : choisir un article ou deux présentant des robots remplaçant l'homme en milieu hostile (espace, fonds marins)- un ou deux exemples de robots de compagnie- un ou deux exemples de robots spécialisés (chirurgie…), de robots apprenant et s'améliorant (intelligence émergente),un ou deux exemples d'implantation électronique dans un corps humain etc. On aboutira à la lecture et à la sélection d'une dizaine d'articles maximum.(Leur contenu respectif devra bien sûr dans une deuxième étape être réduit à l'essentiel.)

- Apprendre d'une façon générale à structurer un exposé. ( C'est pourquoi le plan de la recherche et donc du dossier est suggéré.)

- Introduire une réflexion sur ce qui peut aider à définir un être humain, sa spécificité par rapport à la machine ou à l'animal, dans la mesure où l'ambition de créer une machine à l'image de l'homme ou de son intelligence conduit les roboticiens à s'interroger sur ce point.
Des lectures cursives devant déboucher sur des exposés sont menées en parallèle. Les ouvrages choisis sont entre autres: Blade runner, Immunité de Philippe K.Dick ; Le robot qui rêvait, I robot, Asimov ( ou n'importe quel tome du " cycle des robots "); Les animaux dénaturés, Vercors; L'île du docteur Moreau, H.G.Wells; Frankenstein, Mary Shelley; La controverse de Valladolid, J.C. Carrière.

 

 

  •     II- La mise en œuvre

 

Le réseau informatique de l’établissement  est accessible de mon domicile via l’E.N.T.  J’ai pu donc déposer dans le dossier des classes concernées un document  constitué de liens bruts permettant d’éclairer la question  aujourd’hui.  Ces liens fonctionnent encore, un an après,  je l’ai vérifié.  Travaillant avec des élèves de première année dont un grand nombre est issu de bac professionnel, j’ai choisi de faire en sorte que l’ordre dans lequel apparaissent ces liens induisent plus ou moins un plan de présentation.  Il est tout à fait possible de les mélanger pour rendre l’exercice plus difficile. Grâce à l’E.N.T. j’ai pu également réserver pour  trois séances une salle informatique pour les classes concernées. Le travail en classe a consisté à inviter les étudiants répartis en binômes à récupérer  dans leur dossier de classe le document informatique et à se mettre à réaliser « une présentation synthétique et organisée de la question ».  J’avais laissé  exprès en suspens la question de la présentation afin qu’ils y réfléchissent et choisissent eux-mêmes. La plupart ont opté comme je l’espérais pour « powerpoint »  car ils ont vite compris que cet outil leur permettrait de réaliser  une synthèse à la fois construite, illustrée et attractive.

 

  •     III- Du concret

       

Pour  récupérer le document de travail il suffit de cliquer sur le lien suivant :

 http://lyc-jcoeur.ac-orleans-tours.fr/eva/article.php3?id_article=94

 

De même pour voir quelques réalisations d’élèves.

http://lyc-jcoeur.ac-orleans-tours.fr/eva/article.php3?id_article=95

Les deux premières séances ont été consacrées à la réalisation. Passant d’un groupe à l’autre je pouvais suivre l’évolution des diaporamas (une quinzaine au total puisque les élèves travaillaient en général par deux) et signaler à chaud quelques fautes. Mais pour avoir une vue des travaux réalisés , il était plus simple de les visionner de chez moi , ce que l’E.N.T. me permet de faire facilement, et de noter sur une page ajoutée à leurs diaporamas respectifs mes remarques et conseils. La dernière séance a consisté en une amélioration des productions en vue d’une évaluation. Les exemples fournis  correspondent à cette dernière étape, la précédente ayant malheureusement mais très logiquement été  « écrasée » par les étudiants.



  •     IV- Limites de la démarche


Passé l’effet de surprise lié au sujet assez étranger aux préoccupations des B.T.S. hôteliers et N.R.C. auxquels j’ai proposé ce travail, j’ai pu noter le grand intérêt que les étudiants ont porté à l’exercice . Le corpus leur a permis de beaucoup lire et rechercher, et ce, dans un contexte assez peu scolaire. Assez vite aussi, ils ont , je crois été sensibles au fait qu’ils pouvaient et devaient faire preuve de créativité. L’ordre des documents a permis par ailleurs  à la plupart d’arriver à un plan satisfaisant. Le fait de réaliser  un diaporama, donc un document destiné à être vu et critiqué par autrui , les a  enfin motivés à soigner le fond et la forme des pages produites.

On peut cependant reprocher à ce type de travail d’inviter les étudiants à trop utiliser le « copier-coller ». Mais n’est-ce pas ce que nous faisons tous quand nous faisons une recherche ? N’est-ce pas ce qu’ils auront à faire plus tard pour présenter une question à des subalternes ? Le « copier-coller » intelligent est  indispensable pour travailler vite et bien : savoir choisir les phrases portant les informations essentielles dans un texte long est une compétence utile, aussi bien dans la vie de tous les jours que pour rédiger une synthèse de documents. Agencer des « copier-coller » pour construire un texte cohérent lui même constitué de phrases à la syntaxe correcte est un vrai travail d’expression. C’est, je crois, la forme moderne de la prise de notes et c’est une étape importante avant l’atteinte de la re-formulation personnelle qui pourra être abordée par la suite dans des exercices spécifiques.

   


Jean-Luc RIFFAULT
Lycée Jacques Coeur, Bourges

 

Vers le haut

MEN
accédez à  votre espace